Brûlures: mes réflexes naturels

Quels sont les réflexes « remèdes naturels » à avoir en cas de petites brûlures? La nature est-elle vraiment efficace contre les brûlures? Jusqu’à quel point les huiles essentielles de lavande, d’hélichryse italienne et l’aloe vera sont-ils utiles? Que penser du macérât huileux de Millepertuis?

Millepertuis

Millepertuis

Aïe! Un égouttage de pâtes râté, et c’est la brûlure assurée. Et encore une belle cloque de 5 cm!
Heureusement, j’ai ma trousse de secours aromathérapie et quelques gels apaisants au frigo: Huile essentielle de lavande aspic pour arrêter (plutôt diminuer vu la brûlure) la douleur, gel d’Aloe Vera pour nourrir et hydrater.

Soyons clairs, une grosse brûlure: c’est l’hôpital immédiatement. On ne repousse pas un ouragan avec un moulin à vent. Même Maria Treben donnait ce conseil. C’est pour les petites brûlures, celles que notre sens pratique nous apprend à ne pas dramatiser, qu’il y a les remèdes naturels.

L’Huile essentielle de lavande: stop à la douleur des brûlures!

L’huile essentielle de lavande aspic (lavandula spica ou latifolia) fait merveille sur les brûlures. Probablement en raison de sa forte teneur en linalol et cinéole, elle est précieusement antalgique et analgésique. Elle aide à soulager la sensation de douleur des brûlures, et pas seulement à améliorer la plaie.
De plus, l’huile essentielle de lavande aspic est antibactérienne, quoique modérée. Elle aide donc à lutter dans le même temps contre la potentielle infection de la blessure, surtout dans le cas où la peau est laissée à nue.
Enfin, elle est cicatrisante.

Mode d’emploi: Après avoir laissé l’eau fraîche couler longuement sur la brûlure, et vous être lavés les mains, versez sur la peau abîmée 1 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic. La lavande fine peut aussi convenir. On déconseille généralement de verser les huiles essentielles pures sur la peau, surtout abîmée. Mais celle-ci est très bien tolérée.

Pour plus de douceur si vous avez la peau très fragile, vous pouvez toutefois poser sur la brûlure un mélange d’1 goutte d’huile essentielle de lavande aspic et d’une cuillère de miel de lavande. Le miel est un excellent antiseptique et ne brûle pas la peau abîmée.

Le gel d’aloe vera

C’est le gel de l’aloe vera, issu des cellules centrales des feuilles, et non le suc, aux vertus laxatives, que l’on disposera sur la blessure. Ce gel, un mucilage composé essentiellement d’eau et de polysaccharides, est aussi un bon adjuvant de la cicatrisation.

Mode d’emploi: il suffit d’apposer sur la brûlure un peu de gel d’aloe vera, d’étaler délicatement, et de laisser sécher à l’air. Ne posez rien dessus surtout car même une compresse stérile se vera collée par le gel. Au moment d’enlever la compresse, vous risquerez d’enlever la peau.

Macérât huileux de millepertuis

Sachez que le macérât huileux de millepertuis, la fameuse « huile rouge », est aussi un excellent cicatrisant. Toutefois, il faut être prévoyant: la majorité des recettes de cette huile conseillent de faire macérer 3 semaines les sommités fleuries de millepertuis dans de l’huile d’olive. Si vous pouvez le faire, faites-le. Sinon, voici une recette maison de macérât huileux de millepertuis plus rapide à réaliser.

Recette maison de macérât huileux de millepertuis cicatrisant: dans une bouteille en verre, préparer 25cl d’huile d’olive, et 10 cl de vin blanc. Faites-y macérer pendant 3 jours, au soleil, 100 grammes de sommités fleuries de millepertuis fraîches si possible. Au bout de ces 3 jours, faites chauffer le mélange jusqu’à évaporation complète du vin. Il ne devrait plus vous rester que le macérât huileux. Filtrez pour retirer les résidus floraux, et versez le contenu récupéré dans plusieurs flacons teintés pour une meilleure conservation. Ce macérât est à appliquer 2 fois par jours sur la brûlure.

Prudence toutefois: l’huile rouge de millepertuis est photosensibilisante. N’exposez donc pas la plaie au soleil après application.


Synergie st compléments:

La nature nous offre bien d’autres cicatrisants très efficace. L’huile essentielle d’hélichryse italienne par exemple, couplée à de l’huile végétale de rosier muscat fera aussi merveille. Il est possible de coupler huile de millepertuis, huile essentielle d’hélichryse italienne et l’huile essentielle de lavande aspic au sein d’un même baume huileux réparateur, a proportion de:

Synergie brûlure:

  • 1 goutte d’H.E. d’hélichryse italienne chem. corse
  • 1 goutte d’H.E. de lavande aspic
  • 2 gouttes d’H.V. de macérât huileux de millepertuis
  • A appliquer 2 fois par jour jusqu’à nette amélioration


    Toutes les recettes maisons de ce blog, et toutes les informations présentées, le sont à titre indicatif. Elles ne remplacent en aucun cas les consultations des spécialistes en aromathérapie, docteurs, et pharmaciens. Ce blog décline toute responsabilité quant à l’usage qu’il serait fait de l’information donnée.

    crédit photo: Hypericum perforatum©Flickr/ekenitr

     

    BELLISSIMA COUTURE |
    kaline avon |
    The Blog |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ventes divers
    | PRҼTTY WOMҼN
    | Les plus Grandes Marques de...