Mes bougies d’ambiance naturelles : une recette maison facile à suivre!

Rien de plus apaisant qu’une bougie d’ambiance. Pourtant, la plupart de celles que nous achetons en magasins, sont polluantes et fabriquée avec des dérivés de pétrole. Comment réaliser des bougies d’ambiance naturelles et écologiques facilement? Commençons par une recette facile à suivre de bougie bicolore à la cire d’abeille bio…

Bougie bicolore naturelle et bio

Bougie bicolore naturelle © Claudin-Mabire Auriella

Ingrédient et matériel pour une bougie de 75 ml environ

    Ingrédients bio et nature

60 g de cire d’abeille bio
15 g d’acide stéarique
2 g de mica cuivre

    Matériel

1 petit fouet (ou 1 fourchette + 1 cuillère)
1 spatule marise
1 petit bol
1 bol chauffant ou une casserole
1 bouteille d’eau déminéralisée (non obligatoire)

matériel pour bougie bio et nature

Matériel pour bougie naturelle © Claudin-Mabire Auriella

Mon astuce économique: La cire d’abeille bio est relativement chère quand elle est achetée en magasin bio. Allez donc faire un tour du côté des apiculteurs ! Il y a quelques années, j’achetais sur la Butte aux cailles mon kilo de cire d’abeille pour le prix imbattable de… 9 euros!

Mode d’emploi pour fabriquer une bougie naturelle et bio

Etape 1

Préparez une mèche d’un peu plus de la longueur de la bougie (de 2 cm environ).

Etape 2

Préparez une casserole à moitié pleine d’eau. Préférez l’eau déminéralisée, cela évite l’accumulation du calcaire pendant la préparation.
Faites fondre ensemble au bain marie, 30 g de cire d’abeille bio avec 7,5 g d’acide stéarique. Mélangez.
Ajoutez les 2 g de mica cuivre. Mélangez bien.

Etape 3

Plongez pendant 2 minutes la mèche dans le mélange.
Retirez et façonnez de façon à ce qu’elle soit droite et rigide.
Passez la plus grande partie de la mèche par le trou du socle en métal.
Resserez la base à l’aide d’une pince (une paire de ciseau fera l’affaire mais attention à ne pas couper la mèche!). Ajustez la taille si nécessaire.
Enfin, déposez un peu de cire chaude sur l’envers du socle en métal et collez la mèche ainsi, bien au centre du pot.

Etape 4

Faites refondre si nécessaire la préparation. Une fois celle-ci bien liquide, versez-la rapidement dans le pot de façon homogène.
Commencez à verser au centre. Faites attention à ce que la bougie aille bien partout sur les côtés.
Laissez sécher à l’air libre jusqu’à ce que la bougie ne soit plus chaude au toucher.

Mon astuce mèches rebelles: la mèche de la bougie, sous la chaleur risque de se courber. Posez, en transversal du pot, un couteau. Il lui servira de support.

Etape 5

Recommencez les étape 2 et 4, sans l’adjonction du mica, pour obtenir la deuxième couleur.
Soyez rapide lorsque vous versez la deuxième couleur: la chaleur de la préparation risque de faire fondre la première couche de bougie. Les deux couleurs risquent donc de se mélanger.

bougie naturelle et bio

Bougie naturelle et bio © Claudin-Mabire Auriella

Déco tourbillon

Pour réaliser une décoration sur le haut de la bougie, il vous suffira de mélanger 1 goutte d’huile avec un peu de mica. Vous pourrez ensuite réaliser des motifs avec un fin pinceau. Cette décoration est fragile!

Astuce nettoyage !

La cire d’abeille étant particulièrement dure, non grasse et très filmogène, elle accroche tous les supports. Impossible de nettoyer derrière avec une simple éponge et du produit vaisselle! Comment se débarraser des résidus de cire alors?

    Sur les surfaces lisses

Sur les surfaces lisses comme sur le bol de métal, verser 1 cuillère à soupe d’huile (olive, tournesol…). Faire chauffer au bain marie. Le reste de cire fond sur le support et se mélange à l’huile. Une fois que c’est fait, retirer le bol du feu. A l’aide d’une lingette en papier, retirer l’huile en même temps que la cire. Finir de dégraisser en nettoyant le bol avec du produit vaisselle écologique.

    Pour le petit matériel

Mettre le matériel dans une casserole d’eau chaude. Quand la cire a fondu les retirer à l’aide d’une pince et les essuyer avec du papier imbibé d’huile. Finir le nettoyage au produit vaisselle.


Archives pour la catégorie MAISON ECOLOGIQUE

Monop’ pris la main dans le sac plastique

L’écologie chez les grandes enseignes, info ou intox? Si les rayons de Monoprix s’emplissent de bio pas cher, la planète ne paie-t-elle pas finalement la facture de l’incohérence avec des caisses vertes un peu trop plastiques?

162610545d9db4acdbf.jpg
Monoprix©Flikr/Choudoudou

C’est avec un petit billet amusé que j’ai envie de commencer la journée. Histoire de montrer combien le meilleur ennemi de la planète, c’est moins le marché que l’incohérence. Il suffit de se rendre chez Monoprix et passer par une caisse verte – comprenez sans sacs plastiques distribués - pour s’en faire une petite idée.

Des sacs plastiques aux caisses sans sacs

Annoncées « sans distribution de sacs plastiques« , ces caisses se voient constamment pourvus de sacs. Le client, lui ne voit pas la différence. Le panneau qui indique les velleités écologiques de Monoprix est de toutes façons accroché bien trop haut, et est-ce le travail de la caissière de souligner la contradiction?

Une journée bien commencée mais mal finie

Pourtant ce n’est apparemment pas la bonne volonté qui manque chez Monoprix. Selon Jessica, l’adorable caissière qui passait mes articles en caisse verte, chaque journée débute sans sacs. C’est au fil des heures – la pression psychologiques des clients mécontents de faire la queue augmentant – que la caisse verte prend la couleur rose des sacs Monop’. A la fin de la journée, l’écologie de principe, amputée de sa cohérence, termine donc classée sans suite.

Monop’, si tu veux vraiment aider la planète…

Monop’: moi aussi je cède parfois à la facilité. Mais plastifier tes caisses vertes, c’est plastiquer tes messages écolos. Si tu ne veux pas qu’on te taxe de greenwasher, essaie d’être un peu plus cohérent. Sois vigilant dans tous tes magasins et à tous les instants… Montre l’exemple! Promis, j’essaierai aussi.

La récupération, mon geste écolo du jour…

L’écologie, ce n’est pas seulement l’éco-consommation. C’est aussi la récupération, mais sans renoncer au design pour autant. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de récupérer un vieux Tee, et de le transformer – en 3 coups de travaux d’aiguille – en housse à coussin!


oiseauecologierecyclagebionature.jpg


Recycler et customiser pour économiser la planète!

Magnifique ce tee-shirt! Mais je dois reconnaître qu’il ne met pas vraiment ma silhouette en valeur et que le tissu n’est pas très chic. Il traîne donc dans mes placards depuis plus d’un an, et je ne me résous pas à le jeter, car j’aime la poésie de ces oiseaux.
Une bonne solution recyclage pour continuer à m’enchanter du motif sans me ridiculiser: le conserver non pas porté, mais à portée de main, dans ma maison.


Une housse de coussin facile à réaliser

L’avantage du tee shirt, c’est que la majorité des coutures sont déjà faites. Il y a peu de mesures à prendre et de coups de ciseaux à donner! Le matériel nécessaire dépend de ce que nous avons sous la main: des aiguilles et du fil ou bien une machine à coudre. Pour ma part, ce sera aiguille et fil, à l’ancienne!
Durée de réalisation: au moins 4h à la main. Moins de 20 minutes à la machine.


Photo du résultat dès que je me suis suffisamment usé les pouces!

Fruits et légumes de saison: Novembre!

Manger de saison, ce n’est pas toujours évident! Pour vous aider, je vous ouvre donc chaque mois la porte de mon mirifique frigo… Rempli de ces produits de saison bio que j’aime tant. Ils n’y sont pas tous bien sûr, juste ma petite sélection, histoire de vous donner quelques idées!

panaispotimarronbionature1.jpg
Panais et Potimarron de novembre © Claudin-Mabire Auriella

Ma sélection potagère personnelle de Novembre

Les légumes:

  • Carottes de Meaux: 300 grammes de cette variété ancienne, crée par les jardiniers de Meaux au XVIIe siècle. Vous pouvez les trouver ici. Je les prépare en crudité.
  • Pomme de Terre de l’île de Batz: 1,5 kg. Elles sont excellentes cuites au four. J’aime beaucoup la consistance de la peau de ces pommes de Terre, un peu râpeuse sur la langue, qui se marient très bien avec du beurre salé.
  • Potimarron: 1 petit potimarron. Incontournable pour la préparation d’une soupe saveur d’automne.
  • Courge butternut: 1 petite courge, pour la soupe aussi.
  • Poireau: 2 pièces, en tarte!
  • Panais: 1 beau spécimen! Ils verra sa fin arriver dans une purée.
  • Herbes et condiment

  • Ail: 1 tête
  • Persil frisé: 1 botte.
  • Gignembre: 1 bon morceau de rhizome.
  • Les fruits

  • Châtaignes : 400 g. Elles agrémenteront la soupe!
  • Les noix: 500 g que je me suis procurées au salon Marjolaine. Elles termineront probablement en sablés ou autre gâteau!
  • Clémentines: 1 kg. Elles m’ont déjà servies, outre en dessert, pour réaliser des pommes d’ambre (ou pommes de senteur) végétales.
  • Pour d’autres informations plus générales sur les fruits et légumes de saison, je vous renvoie sur un calendrier des fruits, légumes, viandes et poissons de saison que j’ai réalisé pour Greenzer.fr.

    BIENTOT: UN TABLEAU PDF POUR UNE VUE D’ENSEMBLE DES PRODUITS DE SAISON !

    Pomme d’ambre végétale de Samain: mon parfum d’intérieur

    C’est Samain pour les intimes, et Halloween pour les autres! Et c’est aussi le jour de mon premier article sur ce blog bio.
    J’ai donc choisi de vous parler, non pas de citrouilles, mais… De pomme d’ambre, pomme de senteur, ou pomandre végétal. Un excellent désodorisant maison, naturel, peu cher, et complètement écolo!

    bionaturepommeambre006.jpg
    Pomme d’ambre végétale © Claudin-Mabire Auriella

    Fabriquer une pomme d’ambre végétale

    La fabrication de la pomme d’ambre végétale est très simple et à la portée de toutes les bourses. Il suffit de vous procurer:
    - des agrumes bio: oranges ou mandarines par exemple
    - des clous de girofles

    Le mode d’emploi?

    Piquez vos agrumes avec la pointe d’un clou de girofle. Enfoncez-le correctement mais doucement, jusqu’à la racine du bouton. Renouvelez l’opération aussi longtemps que vous le souhaitez/pouvez. Suspendez-les à la manière des fleurs séchées dans un endroit sec pour les sécher.

    Astuces maisons : Piquez au préalable votre agrume avec une aiguille à tricot (taille 3 c’est parfait). Cela évite de s’user les pouces, et de briser les têtes des clous de girofles. Cela permet aussi de réaliser de beaux motifs plus facilement.
    Veillez toutefois à ne pas laisser trop d’espace entre les clous de girofle, sans quoi l’agrume risque de pourrir

    Pour ma pomme d’ambre, j’ai tenté de reproduire un modèle de pomme d’ambre médiévale en métal. Mon jeune Ami E., du haut de ses 9 ans a pour sa part décidé de reproduire la célèbre citrouille d’halloween. Une vrai réussite! (Gardez-vous toutefois de l’imiter: il faut plus de clous de girofle pour s’assurer du bon dessèchement de votre pomme d’ambre)

    bionaturepommeambre011.jpg

    Ces pommes d’ambre naturelles, vous pouvez les laisser suspendues au raffia ou à de la cordelette La cordeline dans un coin de la cuisine, dans une entrée, dans les WC… Là où le coeur vous en dit. Vous pouvez aussi les disposer dans une coupelle dans le salon.

    Excellent pour parfumer le linge ou la maison

    Elles trouvent aussi naturellement leur place dans les penderies. Par contre, elles sont un peu fragiles pour les tiroirs de linge: les têtes des clous se délitent et laissent des morceaux un peu partout. Outre l’intérêt ludique, la pomme d’ambre est un efficace désodorisant naturel (mes mains le confirment après l’opération). Elles repousseraient les mites.

    BELLISSIMA COUTURE |
    kaline avon |
    The Blog |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ventes divers
    | PRҼTTY WOMҼN
    | Les plus Grandes Marques de...